Restauration du site de la mine South Bay

Description: 

La mine South Bay, une mine souterraine de cuivre-zinc qui a été exploitée de 1971 à 1981, a produit un concentré de cuivre-zinc qu’on a expédié ailleurs aux fins de traitement. Pendant la durée de sa vie, cette mine a produit environ 785 000 tonnes de résidus sulfureux générateurs d’acide. Ces résidus et les stériles produits sur l’emplacement de l’usine libèrent des eaux acides qui contiennent des taux élevés de métaux, notamment du cuivre et du zinc. Les suintements provenant du site ont acidifié les lacs Boomerang, Mud et Armanda et atteignent maintenant le lac Confederation.


Le ministère a amorcé un examen des choix en matière de restauration pour empêcher la migration des contaminants vers les lacs de la région. La stratégie de restauration recommandée pour ce site est le recouvrement de l’emplacement de l’usine et du parc de résidus miniers au moyen d’un matériau à faible perméabilité pour réduire l’exposition continue des résidus et des stériles aux précipitations de surface. Le ministère réévalue également le choix de déplacer les résidus vers l’ancien lac Boomerang afin de les inonder de façon permanente. L’inondation des résidus permettrait de stabiliser les sulfures et les métaux associés présents dans les résidus et pourrait représenter un meilleur choix de confinement à long terme que le recouvrement.

Dès qu’on aura confirmé un plan de restauration privilégié, il sera élaboré en détail et mis en oeuvre. L’objectif du plan de restauration est de réduire la migration actuelle des métaux et les suintements acides à partir du site vers les lacs de la région.

Location: 
La mine South Bay se situe à environ 70 km au nord-est d’Ear Falls dans le Nord-Ouest de l’Ontario et est adjacente au lac Confederation.
Map: 
Cette carte montre l’emplacement de l’ancien site minier South Bay dans le Nord-Ouest de l’Ontario, près du lac Confederation.
État: 
In progress