Exploration et exploitation

Exploration en cours

Plusieurs nouvelles découvertes importantes de minéraux ont été faites dans le Cercle de feu au cours des dernières années, entre autres la chromite, le cuivre, l'or, le zinc et les kimberlites.

À l'heure actuelle, 21 sociétés sont titulaires de claims dans la région. Un claim est un secteur, carré ou rectangulaire, situé sur des terres ouvertes ou visées par des droits miniers dont la province est titulaire et qu’un prospecteur titulaire de permis doit jalonner ou délimiter. La superficie d’un claim peut varier de 16 hectares (une unité de base) à 256 hectares (16 unités de base).

La carte ci-dessous montre les plus importantes découvertes de cuivre-zinc, de vanadium, de nickel-cuivre et de chrome à ce jour, ainsi que les emplacements de projets proposés de mise en valeur de mines.

Où en sommes-nous?

À l’heure actuelle, les activités dans la région minière du Cercle de feu en sont encore à l’étape de l’exploration, les dépenses à ce jour totalisant plus de 278 millions de dollars.

En 2011, on a amorcé les évaluations environnementales fédérales et provinciales pour deux projets, soit le proposé projet Black Thor de Cliffs Natural Resources et le proposé projet Eagle’s Nest de Noront Resources. La clé de la réussite réside dans la coordination, car elle permet de veiller à ce que les processus d'évaluation environnementale des deux sphères de compétence se déroulent simultanément et qu’ils répondent à toutes les exigences fédérales et provinciales, y compris celles qui concernent la consultation des Autochtones. Le 20 novembre 2013, Cliffs Natural Resources a annoncé la suspension pendant une période indéterminée de son projet en Ontario. Par le biais du Secrétariat du développement du Cercle de feu, le ministère du Développement du Nord et des Mines est le responsable principal relativement aux projets envisagés dans le Cercle de feu et continue de jouer un rôle de coordonnateur en ce qui concerne les évaluations environnementales et la mobilisation des Autochtones.

KWG Resources poursuit son évaluation géotechnique d'un éventuel corridor ferroviaire.